ENQUÊTE DE RENTABILITÉ DU SECTEUR DU JEU VIDÉO

L’historique et l’objectif du projet de fonds de financement

Depuis sa création, Capital Games accompagne ses adhérents sur la thématique du financement. En 2017, cet accompagnement s’est accéléré avec le projet de fonds de financement national privé pour le jeu vidéo.

A l’initiative de la DIRECCTE Ile-de-France, et grâce à des fonds de la BNP Paribas, Capital Games a réunit le SNJV et les associations régionales du jeu vidéo (Angoulême Jeu Vidéo, Atlangames, Bordeaux Games, East Games, Game In, Imaginove, PRIMI, Push Start, Toulouse Game Dev) afin de créer un fonds national et privé de financement du jeu vidéo français.

Ce fonds aura pour but de proposer une offre de financement complémentaire aux aides publiques actuelles, adaptée aux spécificités du secteur et à sa diversité, et pertinente par rapport aux attentes des sociétés financières.

L’enquête nationale sur la rentabilité du secteur

La méthode envisagée pour construire ce fonds a déjà été employée avec succès par la DIRECCTE Île-de-France et Eiffel IG dans la création du fonds Eiffel Croissance Direct. La première étape de cette méthode consiste à illustrer la rentabilité du secteur et ses besoins en financement. Elle prendra la forme d’une enquête nationale, réalisée via un questionnaire en ligne. En parallèle, un COmité de PILotage, réunissant entrepreneurs, Etat français et sociétés financières, réfléchira aux mécaniques de financement les plus adaptées.

Le questionnaire s’adresse à l’ensemble des sociétés françaises de jeu vidéo, à but de divertissement, ayant plus d’un salarié et ayant déjà lancé un jeu. Il vise à récolter des données permettant de décrire la structure de financement, de revenus et de coûts des projets et des entreprises.

Consulter le premier communiqué de presse

Protection des données

Les données récoltées font l’objet d’une déclaration CNIL. Elles seront également protégées, anonymisées et agrégées avant traitement statistique. Ce dernier aura pour but de calculer les indicateurs financiers classiques permettant d’évaluer la performance des productions françaises (chiffre d’affaires, résultat net, excédent brut d’exploitation, seuil de rentabilité…). Les données seront également segmentées afin d’évaluer les besoins et performances spécifiques de chaque typologie de production (taille de projet, modèle économique etc…). Enfin, les critères favorisant la réussite des projets seront évalués (compétence, effort marketing, typologie du jeu et de la production…).

Toutes les données seront agrégées: il ne sera donc pas possible de remonter au projet décrit ou à l’entreprise déclarante à la lecture des résultats.

Les données seront anonymisées: l’analyste chargé de l’étude ne pourra donc pas identifier à quel projet ou à quelle entreprise les données manipulées sont relatives.

Enfin, les données seront protégées sur un serveur dédié et sécurisé, et feront l’objet d’une déclaration CNIL, afin de prévenir tout usage illicite des données.

Participer à l’enquête

Participer à l'enquête de rentabilité du secteur du jeu vidéo

Le questionnaire en ligne permettant la collecte des données pour l’enquête sera envoyé directement à l’ensemble des entrepreneurs français du jeu vidéo. Les sociétés ne l’ayant pas reçu peuvent directement contacter Capital Games: johan@capital-games.org.

En remplissant le questionnaire en ligne, l’entreprise reconnaît que les données déclarées seront utilisées dans le cadre de l’enquête nationale menée par Capital Games, le SNJV, Angoulème Jeu Vidéo, Atlangames, Bordeaux Games, East Games, Game In, Imaginove, Push Start, Toulouse Game Dev et la DIRECCTE Île-de-France.

Les données récoltées visent à décrire les P&L des jeux produits en France et à récupérer des données sur les résultats et les organisations des entreprises françaises de jeu vidéo.

Elles serviront dans le cadre d’un travail préparatoire visant à monter un fonds français et privé de financement du jeu vidéo. Celles-ci aideront à la conception du fonds (types de projets financés, à hauteur de quel montant, dans quel but, à quel moment de la vie du projet, selon quels critères, avec quel taux d’intérêt etc…).

Consulter le deuxième communiqué de presse

Faire entendre votre voix au-delà de l’enquête

En parallèle de l’enquête, un COmité de PILotage se réunira chaque mois afin de rencontrer des spécialistes du financement et de réfléchir aux mécaniques les plus pertinentes de financement du jeu vidéo français.

Ce comité représente le jeu vidéo dans la diversité de ses métiers, de ses modèles économiques et de ses bassins géographiques. Il est composé de Benjamin ANSEAUME, de Sushee Games, de Nicolas BENSIGNORE, de Playsoft, Nicolas BRIERE, d’Old Skull Games, de Benjamin CHARBIT, de Darewise, de Sam DAHMANI, de 3DDuo, de Toni DOUBLET, d’Exkee, d’Aurélien LOOS, de Leikir Studio, de Nicolas MATUSIAK, de Starbust Computing, d’Adrien VERT, de Gear Prod. Il réunit également la DIRECCTE Ile-de-France et des partenaires financiers.

Toute entreprise souhaitant participer aux travaux de réflexion sur le fonds, est invitée à contacter Capital Games, son association régionale ou le SNJV à ce sujet.

Remise des résultats de l’enquête et du groupe de réflexion

Enfin, les résultats de l’étude et des travaux du COmité de PILotage seront publiés en mai 2018. Ils feront l’objet d’une restitution publique.

Il est important de noter qu’à date, aucun mode de financement (capital, prêt…) ni d’objet de financement (société, projet, feature, opération commerciale etc…) n’est privilégié par le COPIL. L’enjeu de l’enquête et des réflexions est justement de déterminer quel mode et quel objet de financement sont les plus adaptés.

Cette étape est clé, indispensable et déterminante dans la création du fonds national et privé de financement pour le jeu vidéo. Nous comptons donc sur la participation de tous !