Bilan : Musique et Jeux Vidéo – Comment ça marche ?

Musique et Jeux Vidéo : Comment ça marche ?
Le Bilan de l’atelier Musique & Jeux Vidéo de Futur en Seine 2014

Paris, le 1er Juillet 2014 – Le rapport contractuel entre compositeurs de musique et éditeurs de jeux vidéo est en constante évolution. Récemment la Sacem commence à signer des accords avec certains éditeurs. L’occasion pour nous d’établir un état des lieux de la création musicale et de son utilisation au sein de l’industrie vidéo ludique.

Le bilan positif de la table ronde « Musique et Jeux Vidéo »

Organisé par l’Irma, Paris Mix, Capital Games et Mila, la table ronde « Musique et Jeux Vidéo : comment ça marche ? », dans le cadre de Futur en Seine 2014, a été un franc succès. Une centaine de personnes ont assisté à l’atelier orchestré par des intervenants d’exceptions : Emmanuel Forsans (ajfv), Claude Amardeil (Sacem), Christophe Heral (compositeur), et Markus Schmidt (compositeur).

   2   3

Revivez la table ronde sur Youtube :

 

A propos – Capital Games, Cluster francilien du jeu vidéo
Capital Games est le cluster du jeu vidéo en Île-de-France. Cette association a pour objectif de structurer l’industrie du jeu vidéo en soutenant au quotidien les sociétés franciliennes membres de son réseau. Son action conseille et oriente ses membres autour de six axes : la R&D, le développement International, la communication-marketing, l’éthique et la déontologie, le financement, l’emploi & la montée en compétences. Elle est l’acteur privilégié en Île-de-France en lien avec les moyennes et petites entreprises de cette industrie. Le cluster est soutenu par la région Île-de-France, par la Mairie de Paris, par la DIRRECTE, par la DATAR ainsi que par l’Union Européenne.

A propos – l’Irma, Centre d’Information et de Ressources pour les Musiques Actuelles
Lieu d’orientation, de conseil et de veille, l’Irma est un organisme d’intérêt général au service de la filière musicale et de ses acteurs. Ses ressources sont à la disposition du public, notamment dans les domaines de l’information et de la formation.

A propos – Mila, Dispositif de soutien aux entreprises de l’industrie musicale indépendante
Le dispositif Mila permet la mise à disposition de locaux à des tarifs préférentiels. Une trentaine d’entreprises sont accueillies dans un même quartier; Leur proximité géographique et professionnelle place les entreprises dans une logique de rencontres, d’échanges et de synergies. La mission du Mila s’articule autour de 2 axes : Apporter un soutien au développement des structures de production de ce secteur économique et favoriser la production et la diffusion des oeuvres musicales. Redynamiser, par la présence des entreprises, le quartier Letort-Blémont- Messager, désormais surnommé  » Rue de la Musique « .

A propos – Paris Mix
Le cluster Paris Mix, composé d’une quarantaine de structures du secteur de la musique (producteurs, labels, salles…), de l’innovation (start-up de l’audiovisuel et de la musique) et de la diversité (formation et insertion professionnelle), a pour objectif de renforcer la filière musicale en Ile-de-France en mutualisant de nouvelles ressources humaines, des moyens techniques et en développant ensemble et solidairement de nouvelles actions à fort potentiel culturel, social et économique. Paris Mix est aussi un outil d’aménagement du territoire ancré dans le « Contrat Urbain de Cohésion Sociale » du quartier Amiraux Simplon du 18ème arrondissement de Paris. Il participe et initie des actions d’intérêt général.